L’ Ecole de la Terre

Après avoir suivi une formation en agro écologie par l’association Terre et Humanisme, c’est en 2007 que Oumar Diabaté a commencé l’enseigner lui-même.

Ces stagiaires ont tous un lien avec l’agriculture : agriculteurs, étudiants, originaires d’Afrique ou même de France.

Groupe de formation de Touroungoumbé prêt de Nioro du Sahel

La durée d’une formation de base est d’un mois, mais elle peut être de 2 semaines si une formation antérieure a été suivie. L’école de la Terre propose aussi des formations d’animateurs en 3 mois, qui seront eux aussi amenés à enseigner l’agro écologie.

Les stagiaires séjournent à l’internat du centre de formation, à Satinébougou. Ils ont à leur frais la nourriture, le logement, et la formation.

Voici, à titre indicatif, le coût mensuel par participant :

–       La formation 45 000 FCFA (70 €)

–       Les frais pédagogiques comprenant les outils, les supports, le matériel

         40 000 FCFA (62 €)

–       La restauration 70 000 FCFA (105 €)

–       L’hébergement 15 000 FCFA (23 €)

TOTAL: 170 000 FCFA (260 €)

L’internat

La formation alterne la théorie et la pratique dans le souci de transmettre au mieux le savoir. Le programme de formation est défini préalablement par M. Diabaté. Il peut être par la suite réaménagé par les participants et adapté selon le profil de chacun. Par exemple, des maraîchers peuvent faire la demande d’approfondir la culture d’un légume qu’ils ont déjà l’habitude de produire. Ainsi, la formation apportera des solutions directes et des techniques appropriées aux problèmes rencontrés par ces agriculteurs.

À titre d’exemple, Oumar propose d’aborder les points suivants lors de sessions courtes :

–       Les calendriers de cultures

–       L’organisation du jardin

–       La gestion du sol

–       La fertilisation du sol avec le compost

–       La gestion de l’eau

–       Les cultures

–       La conservation et la transformation des produits agricoles (fruits et légumes)

 Formation théorique 

Formation pratique sur le sol

 Pour la formation de formateurs (de 3 mois), l’accent est mis sur l’apprentissage de la pédagogie, adaptée aux adultes. Les formateurs doivent connaître les techniques de formation, les supports didactiques, la rédaction d’objectifs d’apprentissage. Ils apprennent aussi à évaluer et organiser une formation. Des discussions autour de la problématique de l’agriculture mondiale sont organisées afin que les participants comprennent ses enjeux. Ils se concertent également sur l’agriculture malienne et mettent en valeur les avantages et les inconvénients des différents types d’agriculture.

Toutes les modalités de durées, prix et contenus peuvent être redéfinis avec les partenaires.

Pour une initiation à l’agro écologie, il peut lui-même se déplacer dans les villages.

Il propose aussi d’effectuer des suivis de formation, en visitant ses stagiaires pour évaluer et donner des conseils.

Fin 2011, une 100 aine de stagiaires ont été formés par le D. Diabaté.

Cours de repiquage d’échalottes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :